7 affiches de films censurées parce que jugées trop sexy

Shame - affiche hongroise

Bien que frileux dans leur pays d’origine, les USA, les marketers de Fox Searchlight savent faire preuve d’audace pour promouvoir leurs films à l’étranger. S’ils ne sont pas allés jusqu’à exposer les attributs de Michael Fassbender sur l’affiche de « Shame » destinée à la Hongrie, ils en ont néanmoins utilisé la semence pour écrire le titre. Couillu… Mais ça n’était visiblement pas du goût des Hongrois qui ont censuré le poster, heureusement préalablement chargé sur la toile.

Larry Flynt

Quoi de plus normal pour l’affiche d’un film qui parle de X et de censure que de se faire censurer ? C’est ce qui est arrivé au fameux poster de « Larry Flynt » de Milos Forman aux États-Unis, qui met en scène Woody Harrelson en position christique, niché dans une entrejambe féminine. On ne joue pas avec l’image de Djizeusse…

Zack et Miri font un porno

Rien de bien choquant à première vue pour cette affiche de la comédie « Zack et Miri font un porno » façon split screen. À condition de ne pas faire baisser ses yeux en-dessous du titre… Bien joué !

Les lois de l'attraction

Excellente affiche censurée aux Etats-Unis pour « Les lois de l’attraction » de Roger Avary, une adaptation du roman de Bret Easton Ellis qui raconte tout ce qui peut se passer dans les soirées arrosées et cocaïnées d’une université huppée. Une variété de positions pourtant figurée de façon bien innocente avec des peluches toutes mignonnes.

Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, « Teeth » raconte l’histoire d’une jeune fille « Vagina dentata », dont le vagin carnacier s’en prend au membre de ceux qui le pénètrent avec de mauvaises intentions. Ouille !

I spit on your grave

Une affiche qui mêle sang et sexe pour un film racoleur qui raconte la vengeance d’une jeune écrivain violée par un groupe de tordus.

Le Banni

Le décolleté plongeant et les belles jambes de Jane Russel avaient de quoi faire venir le public en masse pour voir « Le Banni » d’Howard Hughes. Mais c’était too much pour l’époque. Ça n’en reste pas moins une très belle affiche…

via Oh no they didn’t!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s