Critique express : « 7 Psychopathes » de Martin McDonagh

20399991.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxA Los Angeles, Martin, un scénariste irlandais – donc alcoolique – en pleine panne d’inspiration (Colin Farrel) tente d’écrire le script d’un film intitulé « 7 psychopathes ». Pas facile quand on a l’esprit autant embrumé et qu’on n’arrive même pas à se rappeler qu’on vient de se faire larguer par sa petite amie. Son meilleur pote acteur (Sam Rockwell) décide de l’aider et kidnappe le shi-tsu d’un gangster à la petite semaine (Woody Harrelson), et l’embarque alors contre son gré dans un e histoire complètement barrée à la rencontre de ces 7 tarés réels ou fictifs, parmi lesquels un prêtre vietcong ou un vieux quaker vengeur (Christopher Walken). Voilà le point de départ du second long métrage de Martin McDonagh, à qui l’on doit l’excellent et bien plus original Bons baisers de Bruges.

Si les références que le dramaturge et cinéaste a convoqué ici sont plutôt sympathiques, avec un mélange d’influences Tarantino / frères Cohen, son film est finalement bien trop foutraque et poussif pour emporter l’adhésion, et ne se révèle pas à la hauteur de ses modèles. Fort heureusement, certains dialogues sont bien sentis, et les acteurs donnent joyeusement de leur personne (mention spéciale à Sam Rockwell, très en fort et parfaitement taré), mais le tout manque de rythme et de cohérence. Et même si ce parti pris est clairement revendiqué, le réalisateur cherchant à déranger les repères du spectateur dans une mise en abîme plutôt originale, la mayonnaise ne prend pas.

le-nouveau-film-de-martin-mcdonagh-7-psychopathes-avec-colin-farrell-sort-le-30-janvier-,YTM2ATM,MFUTS9kT,wAjN,wAjN

J’en retiendrai quelques séquences plutôt drôles ou efficaces, notamment dans les portraits des psychopathes, et quelques jolis plans dans un épilogue en plein désert, mais je m’attendais à beaucoup mieux de la part de l’auteur d’In Bruges. McDonagh semble avoir oublié que les personnages seuls ne font pas l’histoire et qu’un semblant de scénario aurait été apprécié. Une petite déception…

Publicités

3 réflexions sur “ Critique express : « 7 Psychopathes » de Martin McDonagh ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s